Plan de lutte contre les violences faites aux enfants

2024-2027

Publié le | Temps de lecture : 4 minutes

Le nouveau plan de lutte contre les violences a été lancé par la Première ministre Elisabeth Borne à l'occasion d'un nouveau Comité interministériel à l'enfance. 

Les chiffres clefs : 

  • Violences physiques
    • Chaque semaine 1 enfant meurt sous les coups de ses parents
    • En 2021, +16% de violences intrafamiliales non conjugales par rapport à 2020 (selon le ministère de l’intérieur), dont des violences physiques et sexuelles
    • En 2022, Le 119 a traité les situations de 40 334 enfants en danger ou en risque de danger
    • 24% des Français de plus de 18 ans estiment avoir été victimes de maltraitances graves dans leur enfance (sur un échantillon de 1 000 Français)
  • Violences sexuelles
    • Chaque année 160 000 enfants sont victimes de violences sexuelles, dont 77% au sein de la famille (estimation CIIVISE)
    • Les enfants en situation de handicap ont un risque 2,9 fois plus élevé d’être victime de violences sexuelles
    • En 2021, 13 % des femmes et 5,5 % des hommes disent avoir subi des violences sexuelles dans leur enfance, dont 4,6 % des femmes et 1,2 % des hommes disent avoir subi des violences incestueuses (enquête INSERM)
  • Sport 
    • Chaque année 1 enfant sur 7 est victime de violences dans le sport
  • Numérique 
    • En 2022, 31% des parents déclarent que leur enfant a été au moins une fois victime de cyber-violence au cours de sa vie numérique

"Ce plan, c’est un objectif : protéger les enfants, face à toutes les violences dont ils pourraient être victimes. C’est aussi un engagement : traquer ces violences partout, dans la famille comme au dehors." Elisabeth Borne, Première ministre

"Dans le prolongement des plans qui l’ont précédée, le plan « violences » 2024 - 2027 ambitionne de poursuivre et conforter la mobilisation du gouvernement pour endiguer ce fléau et diffuser une culture de la protection." - Charlotte Caubel, secrétaire d'Etat chargé de l'Enfance

Le dossier de presse

Couverture du DP - Plan Violences 2023-2027.PNG

 

 

 

Le plan de lutte contre les violences

Ce plan est composé de 22 actions qui :

  • traduisent l’engagement total du gouvernement pour protéger tous les enfants contre toute forme de violence ;
  • visent à créer une véritable culture de la protection des enfants.

Les 6 grands objectifs

  1. Protéger les enfants et promouvoir des actions bientraitantes
  2.  Prévenir le passage à l’acte et la récidive
  3. Améliorer la prise en charge des enfants victimes
  4. Soutenir les parents, sensibiliser et mobiliser la société civile
  5. Outiller et soutenir les professionnels
  6. Développer les données et les connaissances pour améliorer la prévention des violences et la protection des enfants

Il s'adresse à l’ensemble de la société : enfants, parents, professionnels et citoyens, pour protéger les enfants contre les différentes formes de violences. Il concerne tous les enfants et porte une attention particulière pour :

  • les enfants en situation de handicap, particulièrement exposés aux violences, pour lesquels toutes les actions de ce nouveau plan sont adaptées et renforcées ;
  • les enfants qui résident dans les territoires ultra-marins, davantage exposés aux violences physiques, sexuelles et psychologiques que ceux de la métropole, avec notamment : une stratégie de communication du 119 dédiée, l’accessibilité des campagnes de sensibilisation nationales, la diffusion d’une formation à destination des professionnels sur la maltraitance envers les enfants et la réalisation d’une étude sur les violences faites aux enfants.

Mis en œuvre de façon globale, coordonnée et innovante pour protéger, prévenir et lutter contre les violences faites aux enfants, ce plan vise à :

  • Éviter la survenue de situations de violences ;
  • Mieux repérer et mettre fin aux violences constatées ;
  • Mieux accompagner les enfants victimes ;
  • S’assurer qu’il n’y ait pas de répétition voire de récidive du passage à l’acte.

Le comité interministériel à l'enfance du 20 novembre 2023

5 grands objectifs

  1. Lutter contre toutes les formes de violences, notamment sexuelles 
  2. Favoriser l’égalité des chances de tous les enfants, notamment protégés et/ou en situation de handicap 
  3. Agir pour le développement, la santé et le bien-être de tous les enfants 
  4. Assurer la protection numérique des enfants 
  5. Mieux associer les enfants à la vie démocratique et citoyenne

Budget

Les politiques de l’enfance représentent 158 milliards d'€, soit 10,5% des dépenses publiques - 26,5 milliards d'€ sont tout particulièrement dédiés aux enfants vulnérables

  • Éducation: 85 milliards d'€ sont dédiés à l’éducation des enfants, dont 7,9 milliards d'€ aux enfants vulnérables.
  • Dépenses sociales : sur 56 milliards d'€ de dépenses de la Sécurité sociale, la majorité est dédiée à la politique familiale.
  • Justice des mineurs : 1,4 milliards d'€ dont la majorité est consacrée à la protection judiciaire de la jeunesse.
  • Logement : 811 millions d'€ dédiés à l’hébergement d’urgence des familles et à l’accompagnement des enfants mal logés.

Le dossier de presse

Et aussi :